Des gouts et des couleurs...

Livres, Musique, Ciné, DVD, Expo... Mes coups de coeur et mes coups de gueule !!!

27 avril 2008

Prix Cervantes

Le poète argentin Juan Gelman couronné

Le roi d’Espagne Juan Carlos a remis au poète une médaille, symbole du prix, lors d’une cérémonie à Alcala De Henares, la ville natale de Miguel de Cervantes Saavedra, l’auteur de "Don Quichotte".

A 77 ans, Juan Gelman est considéré comme le meilleur poète d’Argentine. Il fut autrefois membre des "Montoneros", un groupe de guérilleros d’extrême gauche opposés à la junte militaire au pouvoir à Buenos Aires dans les années 1970 et 1980.
Dans son discours de remerciement, l’écrivain a raconté qu’après avoir été contraint de s’exiler en Europe au milieu des années 1970, c’est la lecture de "Don quichotte" qui l’a aidé à surmonter sa peine.
"A l’époque, ’Don Quichotte’ m’a été d’une immense consolation", s’est-il souvenu. Son fils Marcelo et sa belle-fille Maria Claudia ont tous deux été tués sous la dictature militaire. L’écrivain a ensuite passé des années à tenter de retrouver leur fille, sa petite-fille Macarena, donnée à adopter par la junte, à l’instar de nombreux enfants de dissidents de l’époque.
"Je suis mort plusieurs fois, et je mourais un peu plus chaque fois qu’on m’annonçait l’assassinat d’un nouvel ami ou d’un collègue", a témoigné d’une voix douce l’écrivain, cheveux blancs et regard triste.
Dans un poème intitulé "Retours", publié en 2001, Juan Gelman écrit à son fils: "Tu continues de revenir/ Et je dois te dire que tu es mort".
L’oeuvre de Juan Gelman, qui s’étend sur 50 ans, questionne également son héritage juif, le concept de famille et son expérience d’activiste politique.

Posté par va33 à 21:12 - Livres - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire